Actualités Historique des actions menées

Communiqué envoyé à l’AFP le 24 octobre 2018

L’Agence régionale de santé Île-de-France et Santé publique France ont publié le 15 octobre 2018 leurs études sanitaires relatives aux conséquences des anciennes pratiques d’épandage dans les plaines des Yvelines (78) et du Val-d’Oise (95).

« Association Citoyenne ! » par l’intermédiaire de son président, Monsieur Pascal Boury, dénonce la non-prise en compte, notamment par l’ARS IDF, des recommandations de déclenchement systématique du dépistage de saturnisme formulées par le Haut Conseil de Santé Publique en cas de dépassement du seuil d’intervention rapide fixé, pour une bioaccessibilité de 30%, à 300 mg/kg de plomb dans les sols.

En effet, la bioaccessibilité du plomb ayant été reconnue par l’ARS IDF comme étant de 100% pour les plaines incriminées, le seuil d’intervention rapide doit être ramené à 90 mg/kg, conformément à l’instruction ministérielle du 21 septembre 2016 relative au dispositif de lutte contre le saturnisme infantile et de réduction des expositions au plomb, envoyée à tous les préfets et directeurs généraux des agences régionales de santé par le ministère des affaires sociales et de la santé. Or, la moyenne des concentrations en plomb relevées dans les sols par l’ARS IDF est de 156,6 mg/kg. En conséquence, un dépistage du saturnisme aurait dû être déclenché. Cela n’ayant pas été la cas et par ce qu’une valeur de 1200mg/kg a été mesurée dans une étude concernant la commune de Saint Ouen l’Aumône, Monsieur Boury représentera l’Association Citoyenne ! devant le tribunal administratif de Paris dans le cadre d’une procédure de référé liberté qui sera lancée dans les prochains jours.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.