Réaction d’AC ! aux publications de l’ARS en date du 15 octobre 2018

L’ARS savait depuis 2014/2015, les études publiées en 2018 sont inutiles, des informations sont illégalement retenues par l’ARS, l’ARS ne suit pas les préconisations du Haut Conseil de Santé Publique. Des valeurs de pollution au plomb 4 fois plus dangereuses que celles communément retrouvées sur d’anciens sites industriels ont été mesurées à certains endroits dans d’autres études.